youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

revolutionary ideas FB bannerFR

Élections françaises: Qualification de la brute et du banquier - Mobilisation dans la rue et pour les élections législatives !

Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle ouvrent une nouvelle phase de la crise politique en France. Comme en avril 2002, le deuxième tour opposera la droite à l’extrême droite. Mais bien des choses ont changé depuis 2002. La crise économique de 2008 est passée par là. La probable victoire d’Emmanuel Macron, dans deux semaines, ne débouchera pas sur la relative stabilité politique dont Chirac avait bénéficié dans la foulée de sa victoire en mai 2002. La recomposition à l’œuvre sur l’ensemble de l’échiquier politique ouvre une période d’incertitude et d’instabilité majeures. Les élections législatives de juin en seront la première illustration. Rien ne garantit qu’elles donneront au chef de l’Etat une majorité parlementaire solide.

 

France : À propos du « phénomène » Macron

Ils ont beau s’en défendre, les grands médias penchent vers Emmanuel Macron. Sur les chaines d’information – c’est-à-dire de propagande – en continu, les journalistes, sondeurs et autres « experts » abandonnent souvent leur prétendue « objectivité » pour donner des conseils enthousiastes à l’ancien ministre de l’Économie.

Frappes de Trump sur la Syrie: une écoeurante hypocrisie

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, la marine américaine a lancé une série d’attaques de missiles sur la base aérienne de Shayrat, dans la province de Homs, en Syrie. Sept personnes auraient été tuées et plusieurs avions de combat auraient été détruits ou endommagés. Il s'agit d'une manœuvre cynique et calculée dont le seul but est de défendre les intérêts de la classe dirigeante américaine et de ses alliés.

Nous sommes tous des Guyanais!

La Guyane vit la plus grande mobilisation de son histoire. Samedi dernier, 37 syndicats réunis au sein de l’UTG, ont décidé d’appeler à la grève générale illimitée à partir du lundi 27 mars. La grève générale implique la quasi-totalité des travailleurs des différents secteurs de l’économie.

 

Où va la Turquie d'Erdogan?

Erdogan TurquieDepuis le coup d’État militaire manqué contre le pouvoir d'Erdogan en juillet 2016, l’État turc est le théâtre d’une purge massive. Suite aux pouvoirs spéciaux conférés par l'état d'urgence, 110 000 personnes ont été suspendues ou renvoyées de la fonction publique, dont des enseignants, des magistrats, des militaires et des policiers. Erdogan ne cherche pas seulement à renforcer son contrôle sur l'État. Il profite également de l'occasion pour restreindre davantage les libertés démocratiques et les foyers potentiels de contre-pouvoir. Depuis juillet dernier, 19 syndicats, 19 universités et 370 ONG ont été fermées. L'information indépendante est particulièrement ciblée : 149 médias ont été interdits, une centaine de journalistes arrêtés et 775 cartes de presse annulées. Où donc va la Turquie d'Erdogan?