youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Risque de coup d’Etat au Venezuela – Mobilisation !

Ce dimanche 14 avril, le candidat bolivarien Nicolas Maduro a remporté les élections présidentielles du Venezuela. Le résultat est serré. Après décompte de 99,12 % des voix, sur la base d’une participation de 78,71 % des électeurs, Maduro a recueilli 7 505 378 voix, soit 50,66 %, contre 7 270 403 voix pour le candidat de l’opposition Capriles, soit 49,07 %. Capriles a déclaré contester le résultat du vote et exige un recomptage intégral des bulletins de vote. Depuis, le décompte de 100 % des votes a légèrement augmenté l’avantage de Maduro.

Portugal : retour sur l’énorme manifestation du 2 mars sur les mots d’ordre «Au diable la troïka, le peuple au pouvoir!»

Un million et demi de personnes sont descendues dans les rues de différentes villes au Portugal, ce 2 mars 2013, pour protester contre les mesures d’austérité et contre la Troïka. Cette manifestation est l’une des plus importantes que le pays ait connues, comme celle du 15 septembre 2012, et qui sont à mettre au même niveau que les manifestations importantes durant la révolution des années 70.

Congrès des marxistes au Pakistan

Le 32ème congrès de nos camarades pakistanais s’est tenu les 9 et 10 mars. Le nombre de camarades et de sympathisants présents dépasse les prévisions. Avec 2800 camarades qui y ont assisté, il s’agit du plus grand congrès de l’histoire de cette organisation que l’on appelle The Struggle (La Lutte), qui est affiliée, comme La Riposte, à la Tendance Marxiste Internationale. Des militants sont venus à Lahore depuis des régions très éloignées. Ce n’est pas chose facile au Pakistan. Les transports coûtent cher. Les chemins de fer pakistanais, en pleine crise, occasionne des retards importants. Beaucoup d’étudiants, de jeunes chômeurs et de travailleurs qui ne peuvent pas supporter les frais de déplacement ont pu assister au congrès grâce aux collectes réalisées au cours de ces derniers mois.

Hugo Chavez est mort : le combat pour le socialisme continue !

Déclaration de la Tendance Marxiste Internationale

Hugo Chavez n’est plu. La cause de la liberté, du socialisme et de l’humanité a perdu un champion courageux.

Il est décédé mardi 5 mars à 16h25 heure locale. La nouvelle a été annoncée par le vice-président Maduro. Le président avait tout juste 58 ans, et il est resté 14 ans au pouvoir. Il s’est battu avec le cancer ces deux dernières années, mais quand la nouvelle de sa mort a été annoncée, ce fut un choc.

Hugo Chavez : mort d’un révolutionnaire

Avec la mort de Chavez hier mardi 5 mars, la classe ouvrière et tous les exploités du Venezuela perdent un dirigeant et un défenseur dans la lutte contre le capitalisme et l’impérialisme. Dès l’annonce de son décès, des centaines de milliers de Vénézuéliens se sont dirigés vers la place Bolivar à Caracas, comme vers les places de toutes les autres villes et des centaines de villages à travers le pays. En dépit de tous les obstacles qui se sont dressés – et se dressent encore – sur le chemin de la révolution, les masses opprimées savent distinguer amis et ennemis. Non seulement au Venezuela, mais dans toute l’Amérique Latine et dans le monde entier, le nom d’Hugo Chavez sera à tout jamais associé à la cause des pauvres et exploités, aux victimes du système capitaliste.