youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

revolutionary ideas FB bannerFR

Le débat sur le niqab: une arme de distraction massive!

La politique canadienne a été infectée par un débat sur le niqab. Les chefs des partis fédéraux se sont échangé des flèches sur le sujet dans des déclarations publiques ainsi que durant le débat des chefs en français. Le premier ministre Stephen Harper s'est, ironiquement, posé en grand libérateur des femmes, après avoir déclaré que le niqab était «enraciné dans une culture misogyne». Aux prises avec le scandale de la corruption au Sénat et une économie chancelante, les conservateurs - qui semblent avoir repris vie dans les sondages - ont vu dans ce débat sur le niqab un véritable cadeau des dieux. Mais quel est le véritable sujet du débat ?

Défaisons Harper, luttons pour le socialisme!

Des millions de travailleurs-euses et de jeunes cherchent une manière de renverser les conservateurs de Harper. Après près de 10 ans au pouvoir, ceux-ci sont grugés par la corruption, le secret et un esprit vindicatif, sans compter qu'ils doivent maintenant compter avec la nouvelle récession. La question qui se pose est : comment se débarrasser de ce gouvernement capitaliste?

 

Tentative cynique de Harper d’acheter les élections

canada election debate 2015Les Canadien-nes se réveillent avec les affiches électorales dans leurs rues cette semaine, alors que nous nous trouvons confrontés à une élection-mammouth de 79 jours. Le Premier ministre Stephen Harper, dimanche dernier, parlant en direct d’Ottawa, a fait l'annonce que la 42e élection fédérale canadienne serait la plus longue depuis 1872.

Le rapport de la Commission vérité et réconciliation met en lumière le « génocide culturel » capitaliste contre les Premières Nations

Le gouvernement du Premier ministre Stephen Harper a réagi avec un silence assourdissant à la publication du rapport et des conclusions de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) le 2 juin dernier, qui a qualifié le système des pensionnats autochtones d'acte de « génocide culturel. » Apparaissant lors d'une cérémonie de clôture au Rideau Hall, M. Harper n'a pas dit un mot au sujet de la Commission ou de ses 94 recommandations, et depuis lors, a seulement continué à se distancer du rapport. Son indifférence à l'impact catastrophique des pensionnats reflète les véritables priorités du gouvernement fédéral et sa réticence continue à répondre aux souffrances des peuples autochtones.

Qu’est-il arrivé au Printemps québécois?

Le momentum et l’élan qui avaient été bâtis au sein de la population étudiante et des travailleurs-euses syndiqués du Québec en vue d’un affrontement avec le gouvernement libéral, menant au printemps de 2015, se sont dissipés. Les travailleurs-euses et les jeunes qui étaient excités à l’idée de possiblement riposter devront attendre à l’automne. Un sentiment de déception flotte dans l’air, et tout le monde se demande, « qu’est-il arrivé au Printemps québécois? »