tmicolorwhitestrokefinal-2laripostelogo

                   Journal de la Tendance Marxiste Internationale

vendredi, mars 27, 2015

facebooklogocolour

Alors même que plus de 65 000 étudiant-es québécois entrent en grève pour marquer le début du « printemps chaud » qui s'annonce, un coup dur vient d'être porté au mouvement étudiant. Vendredi dernier, après un vote serré, une majorité de 52% d'étudiant-es sur un taux de participation de 58% ont décidé que l'Association facultaire étudiante de science politique et droit (AFESPED) de l'UQÀM ne les représentait plus, ce qui menera à sa dissolution effective. Le vote a eu lieu après une campagne référendaire lancée le 13 février dernier notamment par une frange d'étudiant-es en droit bien décidés à ne plus revivre une grève prolongée comme celle de 2012. Le département de droit, traditionnellement plus à droite que les autres, était en minorité dans le syndicat étudiant, et cherchait depuis des années à se dissocier de ce qu'il percevait comme les « gauchistes » de science politique.

Il faut lutter pour renverser la dictature du Capital et remplacer l’Europe des banquiers et des capitalistes par une Europe des peuples, une Europe fondée sur une solidarité, une égalité, une harmonie et une démocratie authentiques, une Europe unifiant ses ressources gigantesques dans un plan de production commun, sous la direction et le contrôle démocratique des travailleurs eux-mêmes : des Etats-Unis Socialistes d’Europe.

Le 9 mars 2015, le Président Obama a publié un décret d’« urgence nationale », affirmant que « la situation au Venezuela » présente une menace exceptionnelle à la sécurité nationale et à la politique étrangère des Etats-Unis.

Il y a 60 ans, Montréal était le théâtre d’une des émeutes les plus marquantes de son histoire. Suite à la suspension du joueur-étoile du Canadien de Montréal, Maurice Richard, des milliers de Montréalais-es envahissaient les rues, faisant passer un mauvais quart d’heure aux policiers de la ville pendant toute une nuit. Plusieurs considèrent cet événement comme annonciateur de la Révolution tranquille qui allait secouer la province dès le début des années 1960.

Plus d'articles...

  1. On ne recule pas ! Pour une grève générale de 24 heures contre l'austérité !
  2. Le mouvement étudiant se met en branle : pour un soutien au mouvement ouvrier !
  3. Les idées de Karl Marx
  4. Alberta : La fin de la vague de prospérité due au pétrole annonce le début de l’austérité
  5. Du pain et des roses: les origines socialistes de la Journée internationale de la femme
  6. Comité Central de Syriza – Intervention de la « Tendance Communiste »
  7. L’ampleur des concessions imposées à la Grèce par la troïka
  8. Grèce : pas de reddition face à la Troïka !